Journée régionale des Assises de l'EEDD

Les 4e Assises de l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) pour la transition écologique ont eu lieu dans plusieurs régions de France en 2017 et 2018.

En Bourgogne-Franche-Comté, Alterre BFC et le GRAINE BFC ont porté conjointement le processus des Assises de l’EEDD.

Ce sont plus de 15 Assises locales qui ont eu lieu en Bourgogne-Franche-Comté entre 2017 et 2018 afin de faciliter l’interconnaissance et l’interconnexion des acteurs et des actions, de favoriser le passage à l’action, de renforcer l’EEDD sur le territoire...

La journée du 13 décembre dernier au lycée agricole de Quetigny a marqué la fin de cette dynamique. Elle a réuni 120 personnes autour du sujet "Tous acteurs de la Transition Socio-écologique dans nos Territoires".

Au programme de cette journée :

• Un Agora des Assises locales où 7 organisateurs d'Assises étaient présents pour échanger avec les participants sur leur Assises. Les participants pouvaient découvrir des projets issus des Assises, mesurer leur capacité d'agir, se situer sur la carte de l'EEDD en région, prendre en main la diversité des activités en EEDD…

• Une conférence/débat sur "L'agir citoyen pour la transition écologique" de Jean-Michel Fourniau, sociologue et directeur du GIS (Groupement d'Intérêt Scientifique) démocratie et participation.

• Des ateliers pour se donner envie d'agir avec au choix une présentation d'une co-construction entre un acteur d'EEDD et des partenaires publics ou un projet pour lequel le partenariat EEDD est à construire. Ce temps était divisé en deux parties, la première était une présentation du projet et pendant la seconde, les participants réfléchissaient à comment l'appliquer sur leur territoire ou de quelles compétences ils avaient besoin.

 

• Des échanges sur de nouvelles politiques publiques,potentiels leviers de l'EEDD sous une forme participative et originale. Des partenaires étaient conviés autour d'un cercle central et les participants étaient invité à intervenir et à poser des questions sur la thématique.

• Un temps dédié à l'engagement des participants, ils pouvaient s'écrire une carte postale, identifier les compétences dont ils ont besoin, tisser des liens avec d'autres territoires.

L'association Idée Haut est venue prêter main forte pour l'animation de la journée. Ils ont tenté de mesurer la capacité à agir des participants tout au long de la journée à l'aide de Bio indicateurs tels que le BIB (Bonheur Intérieur Brut), le CASH (Capacité d'Agir Pour la Sauvegarde de l'Humanité), le NIRENA (Niveau de Réintroduction dans la Nature), le NOA (Niveau d'Optimisme dans l'Avenir) et le EAT (Envie d'Agir sur mon Territoire). Avec 120 participants, il y avait du boulot !